archiflix_logo

est l’assurance d’écarter le risque de perte totale ou partielle de données numériques sensibles

picto_07

EXEMPLE
POUR LE CINÉMA

Un studio US typique dépense environ 20k USD / an pour la conservation numérique de chaque titre.

Sur 50 ans, cela revient à 1M USD.

Les nombreuses migrations et manipulations indispensables provoqueront inévitablement des erreurs et des pertes. Le coût élevé de la conservation classique amène régulièrement à l’abandon de certains titres qui sont alors potentiellement perdus pour toujours.

Si par exemple, un film n’a pas été exploité depuis un certain temps, les analystes financiers décideront d’arrêter la maintenance ce qui provoquera à court ou moyen terme la disparition définitive de l’œuvre. Une sauvegarde ARCHIFLIX permet de la restaurer facilement.

Pour un faible pourcentage du coût total (<3%), ARCHIFLIX offre la garantie de retrouver l’élément source original.

 

picto_06

EXEMPLE
POUR LES DATA CENTERS

Dans un data center type cloud, nul ne sait exactement où se trouvent les données stockées et réparties de manière redondante sur de multiples disques et serveurs. En cas de crash ou autres incidents, une partie des données est alors perdue mais la responsabilité du data center n’est pas engagée sur la valeur de ces données. (incidents Gandi, OVH, GMAIL, etc.). Très utile pour les données « chaudes » ou « tièdes », les serveurs ne résolvent pas la problématique des données patrimoniales qu’il faut préserver à très long terme.

L’alternative liée au LTO est soumise à des migrations régulières rendues obligatoires par l’obsolescence rapide des enregistreurs. Aujourd’hui le LTO 9 n’est pas rétro-compatible au-delà du LTO 8 et une nouvelle version est livrée tous les 18 à 24 mois. Il est très difficile pour un client de s’assurer que le prestataire d’archivage ne fusionnera pas les données d’une bande LTO à l’autre au fur et à mesure de leur capacité croissante. Notamment en cas de faillite de l’entreprise, les serveurs et robots étant saisis, le risque de ne plus pouvoir accéder aux données, qui est avéré, augmente considérablement avec le temps.

ARCHIFLIX FACE AUX AUTRES SOLUTIONS

Retour haut de page